coin des petits

C’est toujours mignon

  • « Romain, range ta chambre !
  • Tu peux patienter ? Je suis en train de faire mon vaisseau spatial ! »
  • Thomas : « C’est important de faire ce qu’on aime dans la vie ! »
  • Romain : « Moi j’aime Maman , et j’aime aussi le chocolat ! »
  • « Romain, on joue à celui qui range sa chambre ?
  • J’ai pas envie de jouer à ça ! »
  • « Il m’a donné ses ondes négatives ! » (Romain)
  • « Et dire qu’on est que lundi ! » (Clément)
  • « Une famille qui s’aime, c’est une famille joyeuse ! » (Thomas)
coin des mamans

Et si on les laissait choisir

Mercredi 05 janvierHôpital Robert DebréPause entre deux RDV

Mon bonhomme de 14 ans et moi sortons d’un RDV en soin radiologique et attendons le suivant en soin ORL. Nous nous baladons dans le parc à proximité de l’hôpital.  Je l’observe et je l’écoute. Il veut se lancer dans une branche cinéma.

Où qu’ils soient, j’aime ces moments d’échange, d’écoute réelle. Je grandis à chaque fois que j’observe et écoute mes enfants.

Ce matin-là, en cette nouvelle année, je l’observe, je l’écoute et prends conscience que mon enfant ne m’appartient pas, et ne m’appartiendra jamais. Aucun être humain n’appartient à un autre être humain, quel que soit son âge.

Mon  enfant n’est pas là pour me servir et m’obéir sans discernement.

En tant que maman, je suis là pour l’aider  à grandir, à faire ses propres choix, l’aider à se réaliser dans son unicité.

Vouloir s’approprier son enfant, cela revient à nier son individualité, sa personnalité.

Mon rôle est de l’aider à découvrir et à développer son  potentiel.

L’aider à se construire et à faire ses propres choix, en respectant ses choix, en lui permettant d’être libre de ses choix.

Tout parent agissant de la sorte aidera son enfant à s’épanouir, à devenir autonome et heureux.

Aidons nos enfants à devenir ce qu’ils sont appelés à devenir, en les écoutant. Seuls eux savent ce qui les motive. Les observer, les écouter, tout en ayant sur eux des gestes sécurisants, des paroles encourageantes et un regard bienveillant.

table de travail

La réalité de Mme la marquise

Ma réalité de ce matin : ouverture du portail de l’école à 8h20. Prête, avec mon listing pour noter les dates des tests antigéniques, PCR et attestations sur l’honneur, je dois relever les J0 et J+2.

Résultats : 10 élèves présents sur 23, et des refus d’entrée dans l’établissement. 10 élèves : que des enfants de famille favorisée, qui comprennent les formalités. 10 élèves qui ont déjà acquis le programme. Mes plus démunis ne reviendront pas avant un moment. Ce sont pourtant eux qui ont besoin de moi.

Difficile d’expliquer à un enfant, et à sa famille, qu’il ne peut pas aller à l’école.

Difficile d’entendre les enfants se plaindre de la douleur du test antigénique.

Difficile de laisser de côté mes élèves en difficulté.

Difficile de venir travailler ce matin.

table de travail

Le protocole sanitaire de Mme la marquise

ça y est, c’est parti pour le grand show : dans ma classe, 2 cas covid.

Bon, regardons de plus près ce nouveau protocole reçu le dimanche 02/01 à 19h30, applicable dès le lundi 03/01 à 8h20, au total 40 pages … Tout va très bien, Mme la marquise !

D’après le protocole, je ne suis pas cas contact et ne dois pas faire de test, mais je dois envoyer tous mes élèves à la pharmacie … Tout va très bien, Mme la marquise !

Je ne ferme pas ma classe et serais là lundi avec un nombre incertain d’élèves. Dans celle de ma collègue, vendredi, 1 seul élève présent négatif, tous les autres étaient encore à la pharmacie. Ma collègue devait quand même faire classe pour son seul élève présent …. Tout va très bien, Mme la marquise !

La journée, nous faisons donc classe pour 1 à 30 élèves en fonction des tests, et la nuit nous faisons classe en distanciel pour tous les autres qui sont bloqués à la maison … Tout va très bien, Mme la marquise !

Au portail de l’école, chaque enseignant dont la classe est concernée par un cas covid doit vérifier les tests de tous ses élèves : positif tu repars, négatif tu peux rentrer. Tests au jour 0, puis + 2, puis + 4, dont les autotests avec attestation sur l’honneur des parents. Dans mon école nous sommes 17 classes et 8 classes concernées pour le moment, soit 240 élèves … Tout va très bien, Mme la marquise !

Ma directrice, autrefois chargée de la gestion administrative de l’école, s’est transformée en standardiste -infirmière- gérante de cellule de crise, pour répondre aux innombrables inquiétudes des parents et évacuer les malades, pour garder en isolement les petits cas covid, et faire remonter tous les cas confirmés à la cellule covid du département. Nous avons plus de 400 élèves dans l’école … Tout va très bien, Mme la marquise !

Il est recommandé dans le protocole d’équiper les salles de classe de capteurs CO2 mobiles. A 50 euros le capteur, je vais attendre d’être augmentée, et ouvrir les fenêtres, en plein hiver, avec radiateurs à fond, et donnant sur rue passante … Tout va très bien, Mme la marquise !

Il est recommandé de maintenir une distanciation d’au moins un mètre entre les élèves dans des salles de classe de 50m2 contenant tables, chaises, armoires, bibliothèque … Tout va très bien, Mme la marquise !

Il est recommandé de ne pas partager le matériel scolaire, donc de faire du chacun pour soi dans un lieu où nous devons faire apprendre la manipulation, la collectivité, le partage … Tout va très bien, Mme la marquise !

Il est vivement recommandé de reporter les sorties au théâtre, musée et cinéma, mais il est toujours possible de conduire sa classe à la piscine … Tout va très bien, Mme la marquise !

Auparavant les petits élèves de CP pouvait apprendre les sons et à placer leurs lèvres en regardant le visage de leur enseignant, aujourd’hui ils peuvent les deviner derrière le masque de l’enseignant. Mais que dis-je, nous avons reçu de nouveaux masques transparents, recouvrant nez jusqu’au menton. A travers le plastique transparent, les petits élèves peuvent dorénavant regarder les sons et les lèvres de l’enseignant … derrière la buée … Tout va très bien, Mme la marquise !

Dans les écoles, nous devons faire des récréations par niveaux de classe et ne pas brasser les élèves, tandis que dans les activités périscolaires à 16h30, les centres de loisirs du mercredi et les activités sportives des collectivités locales, les élèves de différents âges et différentes écoles sont brassés … Tout va très bien, Mme la marquise !

Allez, les pharmaciens, bon courage à vous, et pour vous aider à faire patienter vos clients, nous pouvons peut-être venir avec nos gels, crayons et cahiers et faire classe dans la rue …. en chantant Tout va très bien Mme la marquise.

Dans la forêt·par la fenêtre·tapis du bonheur

Hiver

Pluie – Froid – Nuages bas – Brumes

Forêt silencieuse – Feuilles mortes et gadoue – Pieds qui pataugent

Grisaille – Pénombre – Torrent enragé – Grotte ténébreuse – Mains gelées

Laisser aller ses pensées au fil de l’eau, au fil du vent, au fil du silence.

Se perdre dans le paysage. S’abandonner à la nature. Déposer. Laisser aller. Silence total. Et respirer.

Et puis le froid qui nous rappelle. La nuit qui tombe. Un écho dans le lointain.

Revenir au chalet – Rallumer le feu – Mettre des vêtements secs et douillets – Un bon roman

Et la magie des panettone, pancakes à la cannelle et chocolat chaud.

coin des petits

Phrases à sourire

 » Les enfants, que donne le pommier ? – Des pommes ! répondent les élèves.

Et le poirier ?- Des poires !

Et le pêcher ? – Des poissons ! »

« Maman, le plus important après l’amour que j’ai pour toi, c’est mes copains » (Thomas, 10 ans)

« Maîtresse, tu as une paillette sur ton nez. Maîtresse, peut-être que tu te transformes en fée ! »