Non classé

Départ en vacances.

Dimanche. 11h57. Le TGV 8615 direction Brest emporte mes loulous pour les vacances. Discussions de parents sur le quai : certains sont ravis de voir partir leurs enfants, d autres moins. Quant à moi, la douleur au fond de moi de les voir partir cesse-t-elle un jour?

coin des petits

Pour sourire

Sourire culinaire :

Je demande à Romain (8 ans) de m’apporter le piment d’Espelette rangé dans le placard. « Tiens, Maman, le piment de squelette ! »

Sourire d’artiste :

Exposition Miro. « Non, mais, Miro Golo, il dessine mal, il a des lunettes, et il dessine mal. » (Romain, confondant avec son jeu Miro Golo)

Sourire électoral :

« A quoi ça sert un président ? » (Clément 12 ans). « Un président, c’est pour savoir si on va ou si on reva pas à l’école. » (réponse de Romain, 8 ans)

tapis du bonheur

Maison de vacances

J’aime cette maison de vacances, ces quatre murs et ces cinq cloisons. Cette vie minimaliste. Il n’y a rien que l’essentiel : assez de vaisselle, quelques meubles et une déco allégée. C’est si reposant, les pensées peuvent voguer, de l’espace pour évoluer et du temps pour autre chose. Ecrire, méditer, courir, la plage, être vraiment présent pour sa famille.

Que vais-je emporter comme souvenirs de mes vacances ? Un peu de minimalisme ? De l’essentiel ? Des temps de rien dans ma valise ?