tapis du bonheur

Maison de vacances

J’aime cette maison de vacances, ces quatre murs et ces cinq cloisons. Cette vie minimaliste. Il n’y a rien que l’essentiel : assez de vaisselle, quelques meubles et une déco allégée. C’est si reposant, les pensées peuvent voguer, de l’espace pour évoluer et du temps pour autre chose. Ecrire, méditer, courir, la plage, être vraiment présent pour sa famille.

Que vais-je emporter comme souvenirs de mes vacances ? Un peu de minimalisme ? De l’essentiel ? Des temps de rien dans ma valise ?

étagère spirituelle·tapis du bonheur

Changer de cap

Météo : il devait pleuvoir toute la journée, et finalement, ce matin, le soleil joue avec les nuages. On se demandait ce que serait cette journée pluvieuse : jeux, peinture, dessin, visite … Le soleil est là.

Enfiler ses baskets, aller courir, puis méditer sur le sable.

Accepter les changements et profiter de chaque instant.

Profiter. Profiter du jour présent. Carpe Diem. Et ne pas quand viendra la vieillesse découvrir que je n’avais pas vécu. Ces citations qui ont et raisonnent encore tant en moi de ce chef d’oeuvre des années 80 Le Cercle des poètes disparus. Cette dernière phrase m’a tant marquée que je me suis attelée à bien remplir ma vie. Trop. Créer des écoles en Afrique, rejoindre des associations, en créer, être femme, mère de famille, instit, directrice d’école, cours de dessin, de yoga, faire et remplir, toujours plus mon emploi du temps. Etre obnubilée à ne perdre aucune seconde de ce temps si précieux qui défile à toute vitesse. Et si à vouloir remplir trop sa vie, on passait à côté ? A côté de l’essentiel ? Qu’emportera-t-on de tout ça ?

Cette année, comme chaque année, j’avais pris mes pinceaux mes carnets, je n’y ai pas touché, ils sont restés au fond de la valise.

Aller sur la plage. Se poser là face à la mer.

Juste faire le vide, le silence. Et si le bonheur, l’essentiel, était dans la contemplation du beau et du rien, dans la simplicité ?

Se poser là, face à la mer. Juste le beau, le vide, le silence.

sur le sofa·tapis du bonheur

Et puis …

Pourquoi aujourd hui ? Est ce les 40°C ? Est-ce la couleur translucide de l’eau ? Est-ce le verre de rosé de ce midi ? Est-ce ces trois petits exercices lus ce matin de Ecoute ton corps (choisir une peur, imaginer sa vie sans elle, et poser une action a fin d’y faire face) ?

J’ai avancé dans l’eau, j’ai regardé mon fils de huit ans sauter les vagues, les traverser de l’intérieur, et faire comme lui, aller plus loin, toujours plus loin. Et puis accepter sans refléchir le bodyboard qu’on m’attachait au poignet, et y aller. Et recommencer encore et encore, à la recherche de la vague toujours plus haute pour surfer et se laisser glisser.

Et rire, rire par dessus les vagues, par dessus l’océan.

Allez, l’année prochaine je me mets au surf 😉

Et vous, quelle peur choisissez vous de surmonter ?

par la fenêtre·tapis du bonheur

L île de Batz

Rien. Rien, il n’y a rien que quelques maisons, le large tout autour, nous deux sur un sentier, le vent dans mes cheveux, la mer à perte de vue, le bleu des agapanthes, l’odeur iodée, un phare dans le lointain, un parfum d’exotisme, une plage de sable blanc, le clapotis de l’eau sur les galets.

Rien. S’arrêter là. Se poser là. Rien que ce sentiment d’infinie liberté.

tapis du bonheur

L’amour, c’est

L’amour c’est un regard, un sourire. L’amour c’est une main tendue, c’est un éclat de rire, c’est une douce soirée d’été entre amis, c’est l’instant présent. L’amour , c’est les petites attentions de vos proches qui ont su vous cerner, vous comprendre, vous toucher. L’amour, c’est se laisser toucher, c’est lâcher prise, c’est respirer, c’est être accepté tel que l’on est et accepter l’autre tel qu’il est. L’amour, c’est respecter, partager, se laisser surprendre, c’est pouvoir recevoir tout ça et le redonner.

tapis du bonheur

Happy birthday

Le week-end dernier, je me promenais en forêt avec mon fils de 8 ans. Lui à vélo moi à pieds. Un calme profond, aucun bruit hormis celui du vent dans les feuillages. Et de temps à temps, j’entendais une petite voix : « Bonjour les arbres, bonjour grand arbre », celle de mon fils qui saluait ces géants verts.

A la fin de notre balade, il leur dit : « Au-revoir les arbres, nous reviendrons la semaine prochaine pour l’anniversaire de ma Maman.

– Tu crois qu’ils vont m’offrir un cadeau ?

Aussitôt je regrettais ma question si terre à terre et matérialiste après cette balade méditative, mais je n’en regretterais jamais la réponse.

-Oui Maman, ils vont te faire un beau cadeau, ils vont t’offrir leur énergie ».

Alors vivement samedi.

tapis du bonheur

Mes bulles de bonheur

Trois garçons incroyables

Un mari aimant et aidant

Une créativité inépuisable

Un toit pour dormir

Un jardin avec des fleurs

Un frigo toujours rempli

Des commerces à proximité

La lumière dans toutes les pièces

L’eau au robinet

Un écran pour m’évader

Une connexion pour partager

Des amis à qui parler

Une famille rapprochée

Un travail intéressant

La musique pour danser

Un corps en bonne santé

Une tête pour raisonner

Un esprit pour ressentir

La forêt au bout de la rue

L’amour à tous les étages

Un cahier pour écrire

Pour tout ça, je dis merci !

Et vous quelles sont vos bulles de bonheur ?